Skip to main content
Renault Scenic 2

Bilan d’une année de location sur Drivy et Ouicar.

Dans cet article, je vous partage le bilan chiffré de ma première année de location de voiture entre particuliers sur Drivy et OuiCar, pour mon premier véhicule.

Après avoir testé les services de Drivy et OuiCar, pendant 6 mois avec l’ancienne voiture de mon père, comme je le raconte sur cette page, j’ai décidé de me lancer dans l’achat d’un second véhicule.

Achat réalisé le 13 mars 2016 et mis en location dans la foulée.

 

1 — Le véhicule

Après une étude de marché de deux mois concernant les différentes caractéristiques de ma future voiture, comme la marque, le modèle, le carburant, et surtout le rapport prix/kilométrage, je me suis lancé dans l’achat d’un Renault Scénic chez un vendeur de voitures professionnel.

J’ai payé 3500 € au vendeur. J’ai ensuite fait immatriculer le véhicule à la préfecture de police, ce qui m’a coûté 168 € de taxes.

Les accessoires de sécurités (gilet + triangle) m’ont coûté 10 € dans une grande surface de bricolage.

Enfin, je n’ai pas eu à faire changer les plaques d’immatriculation du véhicule, ce qui m’a permis d’économiser 35 €.

 

Coût de l’achat du véhicule : 3678 €

 

Renault Scenic 2
Renault Scénic 2 acheté en mars 2016

 

2 — Les Frais de fonctionnement

Passons maintenant à ce que j’appelle les frais de fonctionnement.

Ce sont tous les frais inhérents à un véhicule. Ils sont nécessaires pour pouvoir mettre en location un véhicule sur les différentes plateformes de location de voiture entre particuliers.

Ces frais regroupent l’entretien de la voiture (réparations, nettoyages), l’assurance et le stationnement.

 

Les réparations

Ayant acheté la voiture avec pas mal de réparations déjà réalisées avant la vente, je n’ai pas eu beaucoup de frais à effectuer durant la première année. J’ai changé les quatre pneus, fait une révision, et changé deux ampoules pour 600 €.

Certains diront que ce tarif est élevé pour ce type d’entretien. C’est exact, mais je préfère déléguer la partie mécanique à un professionnel pour plusieurs raisons :

1 — Je me décharge en cas de gros problème mécanique. Si une panne survient à la suite d’une opération de maintenance, ce sera la responsabilité du garagiste.

2 — Je conserve toutes les factures des réparations. Lors de la revente, l’acheteur est rassuré et peut constater le bon suivi de l’entretien du véhicule. C’est un gros avantage pour revendre le véhicule au meilleur prix.

 

Le temps que je gagne en déléguant les tâches de maintenance mécanique me permet de développer l’activité et de trouver de nouveaux véhicules à mettre en location.

 

L’assurance

Lorsque vous louez votre véhicule sur des plateformes de location de voitures entre particuliers comme OuiCar et Drivy, chaque location est assurée par un partenaire de la plateforme. Drivy est en partenariat avec Allianz tandis que OuiCar a préféré Axa. Cette assurance tout risque est compris dans le prix de la location payé par le locataire.

En dehors des locations, le propriétaire doit souscrire à une assurance personnelle comme le prévoit le Code de la route (article L324-1).

Les assureurs partenaires de Ouicar et Drivy proposent des tarifs préférentiels pour les propriétaires qui louent leur véhicule via ces plateformes. J’ai donc bénéficié d’une de ces offres et j’ai déboursé 430 € pour assurer le véhicule pour cette première année.

 

Le nettoyage

Pour la partie nettoyage, je me suis rendu compte que les locataires sont la plupart du temps prévenants. Après chaque location, je passe souvent un coup d’aspirateur pour que le locataire suivant ait une voiture irréprochable au niveau de la propreté intérieure. C’est toujours plus agréable de rentrer dans un véhicule qui sent bon et qui est propre. Cela me prend en moyenne 10 minutes par voiture.

Concernant l’extérieur, je vais une fois par mois dans une station de lavage (30 minutes). Entre temps, je passe un coup de chiffon pour enlever la poussière ou les différentes saletés qui se déposent sur la carrosserie ou sur le pare-brise (5 minutes).

Sur cette première voiture, j’ai dépensé 44 € de lavage extérieur.

 

Le stationnement

Pour cette première voiture, j’ai pris le stationnement résidentiel proposé par la mairie de Paris : 45 € pour l’abonnement annuel, puis 1,5 € par jour de stationnement, lorsque la voiture n’était pas louée (154 jours).

Ce qui donne un total de 276 € pour une année de stationnement.

 

Les frais divers

Pour gagner encore plus de temps, j’ai testé la location de voiture sans échange de clés proposées par Drivy : Drivy Open. Le service est proposé à 29 € par mois sans engagement. J’ai bénéficié de l’offre de lancement des 6 premiers mois gratuits.

Ce service est super pratique et permet au propriétaire de ne pas être forcement présent lors du départ et du retour du locataire. Pour ma part, j’ai gardé l’habitude d’être toujours disponible au début de chaque location pour échanger avec le locataire si celui-ci le demande. C’est toujours plus sympa de le rencontrer et de pouvoir discuter avec lui. Cela permet aussi d’instaurer une relation amicale.

De par mon expérience, cela favorise aussi le retour en bon état du véhicule.

Le service m’a couté 174 €.

 

Faisons les comptes :

Réparations : 600 €

Assurance : 430 €

Entretien : 44 €

Stationnement : 276 €

Frais divers : 174 €

Frais de fonctionnement : 1524 €

 

3 — Les statistiques de location

La voiture est partie 69 fois en location, pour un total de 236 jours de location, soit une moyenne de 3,4 jours de location par locataire ou encore un taux d’utilisation de + de 65 % sur l’année.

Pour ce type de véhicule (monospace), les locations se déroulent principalement les week-ends et les vacances scolaires.

La voiture a parcouru 38 000 kilomètres, soit une moyenne de 550 kilomètres par location.

Après chaque location, le locataire ainsi que le propriétaire peuvent laisser une appréciation et un commentaire.

Sur les 69 locataires à qui j’ai eu le plaisir de louer mon véhicule, 52 ont décidé de laisser un commentaire :

  • 50 locataires ont été ravis de leur location et l’ont fait savoir en mettant une note positive.
  • 1 locataire a jugé la location ni bonne ni mauvaise.
  • 1 locataire a jugé la location non satisfaisante.

 

Lors de plusieurs discussions avec d’autres propriétaires et des personnes intéressées par la location de voiture entre particuliers, une question revient souvent :

 

Combien de temps cela prend-il ?

 

Entre la gestion des demandes de locations, les appels des locataires, les check-in, les check-out, le nettoyage intérieur et extérieur, les différents allers-retours pour faire le plein de carburant (lorsque les locataires ne le font pas) ou encore les déplacements au garage, j’ai passé 60 h sur l’année pour gérer ce véhicule.

Ce temps passé est faible, car j’ai mis en place une multitude d’outils pour gagner du temps dans la gestion de mes véhicules.

J’ai gagné aussi beaucoup de temps grâce à l’option Drivy Open, qui permet aux locataires de prendre possession et de rendre la voiture à l’aide de leur smartphone. J’ai écrit un article à ce sujet. Lisez-le et vous comprendrez le gain de temps énorme que cela procure.

 

4 — Les aléas

Je regroupe dans cette partie différents évènements qui ne sont pas habituels, mais qui peuvent malheureusement arriver durant une location.

Le plus simple est la gestion des contraventions. J’ai reçu 5 contraventions durant cette année de location de voiture entre particuliers. Pour chacune d’entre elles, j’ai demandé un dédommagement comme prévu par les conditions de location des différentes plateformes.

Ce dédommagement couvre les frais d’envoi de la demande de contestation en recommandé avec accusé de réception. Cette démarche permet d’enlever les points du permis de conduire du conducteur du véhicule au moment de l’infraction, et non pas ceux du propriétaire.

Pour cette première année, j’ai uniquement été confronté à un seul accrochage mineur entre un de mes locataires et un scooter. Le véhicule a été touché sur la portière avant droite causant un léger enfoncement et quelques rayures superficielles. Le locataire a pu finir sa location sans aucun problème, après avoir rempli un constat avec le conducteur du deux roues.

J’ai bien évidemment fait jouer l’assurance tout risque contracté pour la location via le partenaire du site. Le véhicule a été réparé trois semaines après l’incident. Ce laps de temps est assez court au vu des nombreux échanges qui s’opèrent entre les différentes parties concernées (plateforme de location, assurance, carrossier, expert, etc.). J’ai d’ailleurs était agréablement surpris par l’efficacité des différents services qui ont dû gérer ce dossier de sinistre.

 

5 — Le chiffre d’affaires et le bénéfice

Passons maintenant à ce qui je pense vous intéresse le plus :

 

Combien cela rapporte de louer sa voiture à des particuliers ?

 

De mars 2016 à avril 2017, j’ai reçu 6200 € des différentes plateformes sur lesquelles j’ai mis en location mon véhicule. Ces 6200 € représentent la somme nette que j’ai touchée sur mon compte bancaire.

Lorsque l’on retire les frais de fonctionnement que nous avons vu plus haut dans cet article, 1524 €, nous arrivons à 4676 € de bénéfices nets avant impôt.

Cela représente en moyenne 390 € net qui arrivent sur mon compte bancaire chaque mois.

Le meilleur mois de l’année (août), j’ai reçu plus de 900 € net.

Le mois le moins fructueux (décembre), le versement ne fut que de 185 € net.

En comptant l’achat du véhicule, le résultat net en une année est de + 998 €.

Sans le prix d’achat du véhicule, le bénéfice sur une année est de 4676 € net, soit une rentabilité annuelle de plus de 125 %.

 

Bénéfices : 4676 €

 

6 — Mon avis

L’achat de ce premier véhicule était totalement réfléchi et j’étais certain que je pouvais gagner de l’argent en le louant sur les différentes plateformes de locations de voitures entre particuliers. Après cette première année de location, je ne me suis donc pas trompé et ce véhicule a surpassé toutes mes estimations.

J’ai tout de suite mis le véhicule au bon prix, ce qui a grandement participé à ces bons résultats. J’ai pu connaître ce tarif grâce à mon expérience de 6 mois de location avec une première voiture de test.

Certains diront que cela prend énormément de temps de gérer cette activité. Cependant en s’organisant et en utilisant les outils mis à disposition par les différentes plateformes, ainsi que ceux que j’ai créé ou que j’utilise, ce temps est grandement réduit.

Au vu des très bons résultats obtenus sur cette première année, j’ai continué à investir régulièrement dans de nouveaux véhicules.

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager.

Faites profiter vos connaissances de cette nouvelle forme d’investissement très rentable, avec un retour sur investissement rapide (– 2 ans).

 

 

 

 

Opt In Image
Vous avez aimé cet article ?
Vous souhaitez aller plus loin ?

Renseignez votre email et recevez mon guide "4 conseils essentiels pour louer plus et plus cher" !

8 thoughts to “Bilan d’une année de location sur Drivy et Ouicar.”

  1. Bonjour
    je m’y intéresse pour arrondir les fin de mois , mais est ce vraiment rentable d’acheter un véhicule qui s’usent et 3 ou 4 ans lors de la revente elle vaudra 3 fois moins alors que dans l’immobilier à la revente en général on gagne de l’argent.
    merci
    olivier

  2. Bonjour
    ça fait 2 ans que je loue la miene,
    Petite question tu es
    Imposable ?
    Moi ya tjr eu aucun trace sur ma feuille d’impot…
    Ya un vehicule ou marque que tu conseil pour re investir? Je pensais a logan ou utilitaire .
    Merci d’avance

    1. Bonjour Nono, tout le monde est imposable à partir du moment ou il y a des gains. Concernant le type de véhicule pour investir, les utilitaires sont une bonne piste, mais il existe d’autres types de véhicules aussi rentables. Après, cela va dépendre de chacun et du temps / investissement disponible.

    1. Bonjour Berard, Le carburant est à la charge du locataire. Pour ma part, je fais en sorte que toutes les voitures partent avec le plein. Le locataire doit donc revenir avec le plein. Si ce n’ait pas le cas, je refais le plein et demande une compensation au locataire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *